Jeux mathématiques du ''Scientific American'' by Martin Gardner, Y. Roussel (trad.)

By Martin Gardner, Y. Roussel (trad.)

Show description

Read Online or Download Jeux mathématiques du ''Scientific American'' PDF

Similar french books

Reformes Economiques 2010: Objectif Croissance

Le monde est aujourd'hui confront? aux cons? quences de l. a. crise financi? re los angeles plus grave qu'il ait connue depuis l. a. Grande D? pression. Objectif croissance 2010 study les mesures de politique structurelle qui ont ? t? prises en r? ponse ? l. a. crise, ? worth les effets qu'elles pourraient avoir sur l. a. croissance ?

Un drame au Mexique

Éditions enrichies :-Introduction et conclusion-Biographie détaillée et bibliographie de l'auteur-Contexte historique-NotesExtrait de Un drame au Mexique :IDE L’ÎLE DE GUAJAN À ACAPULCO. Le 18 octobre 1825, l’Asia, vaisseau espagnol de haut bord, et los angeles Constanzia, brick de huit canons, relâchaient à l’île de Guajan, l’une des Mariannes.

Extra info for Jeux mathématiques du ''Scientific American''

Sample text

En effet, B aurait dans ce cas un intérêt à accepter la proposition de A, même si elle le désavantage beaucoup. En fait, la plupart des sujets choisissent le partage égal. Ils refusent en d'autres termes de profiter de la supériorité en matière de pouvoir de décision que l'expérimentation leur confère par construction. Pourquoi? Parce que les différences de rétribution doivent se justifier par des différences de contribution. On ne peut profiter des circonstances pour s'enrichir aux dépens d'autrui.

Diverses «solutions» tentent de venir à bout de ce paradoxe. Les adversaires de la théorie du choix rationnel y ont vu tout simplement la preuve de l'irrationalité de l'acteur social. Les gens votent parce qu'ils sont irrationnels. C'est la manière la plus facile de résoudre le paradoxe du vote. Quand on ne sait pas expliquer tel comportement, il suffit de déclarer que celui qui s'y livre obéit à des motivations irrationnelles. Les électeurs votent parce qu'ils aiment voter, nous dit-on, et le paradoxe du vote n'existe que par l'entêtement des théoriciens du choix rationnel.

Cela revient à dire que les individus sont ici, non pas « rationnels» au sens de l'axiomatique de la théorie des jeux (type R1), mais intelligents! En termes plus 1. R. Axclrod, The EvoÛltio,/ of Cooperation, Harmondsworth, Penguin, 1990; trad. franç. M. Garène, Donnant donnant: IIne théori. dM comportement coopératif, Paris, O. Jacob, 1992. Au-delà du « modèle du choix rationnel» ? 35 précis, il existe un type de rationalité qui, dans certaines circonstances, contredit les prédictions qu'on peut effectuer sur le comportement des acteurs sociaux à partir de RI.

Download PDF sample

Rated 4.30 of 5 – based on 5 votes