Dix contes de loups by Blade Wieland

By Blade Wieland

Show description

Read Online or Download Dix contes de loups PDF

Similar french books

Reformes Economiques 2010: Objectif Croissance

Le monde est aujourd'hui confront? aux cons? quences de l. a. crise financi? re los angeles plus grave qu'il ait connue depuis los angeles Grande D? pression. Objectif croissance 2010 learn les mesures de politique structurelle qui ont ? t? prises en r? ponse ? los angeles crise, ? price les effets qu'elles pourraient avoir sur los angeles croissance ?

Un drame au Mexique

Éditions enrichies :-Introduction et conclusion-Biographie détaillée et bibliographie de l'auteur-Contexte historique-NotesExtrait de Un drame au Mexique :IDE L’ÎLE DE GUAJAN À ACAPULCO. Le 18 octobre 1825, l’Asia, vaisseau espagnol de haut bord, et l. a. Constanzia, brick de huit canons, relâchaient à l’île de Guajan, l’une des Mariannes.

Additional resources for Dix contes de loups

Sample text

Pan ! pan ! — Qui est là ? — Ami. » Mais le Chat avait reconnu la voix du Loup. «Loup, je ne t'ouvrirai pas la porte. Tu me mangerais. — Chat, je te dis que non. — Loup, je te dis que si. — Chat, ouvre-moi la porte. Nous vivrons en bons amis, moi, toi, la Poulette et la Petite Oie. Je vous fournirai des choux pour faire la soupe, des poules pour mettre à la broche. Demain, nous irons tous quatre ensemble à la foire de Fleurance. — Oui, Loup. Nous irons tous quatre ensemble. Mais, cette nuit, je n'ouvre pas ma porte.

Nous vivrons en bons amis, moi, toi, la Poulette et la Petite Oie. Je vous fournirai des choux pour faire la soupe, des poules pour mettre à la broche. Demain, nous irons tous quatre ensemble à la foire de Saint-Clar. — Oui, Loup. Nous irons tous quatre ensemble. Mais, cette nuit, je n'ouvre pas ma porte. » 68 10 Contes de Loups Le Loup partit donc et revint au lever du soleil. Mais le Chat, la Poulette et la Petite Oie, s'étaient cachés hors de l'étable, et guettaient. « Pan ! pan ! » Personne ne répondit.

Mais le Chat avait reconnu le Loup à la voix. «Non, Loup, je ne t'ouvrirai pas la porte. Tu me mangerais. — Chat, tu es un rien-qui-vaille. Hier, tu m'avais promis que nous irions tous quatre à la foire de Fleurance, moi, toi, la Poulette et la Petite Oie. Vous ne m'avez pas attendu. — Loup, nous étions pressés. Mais nous sommes allés à la foire et nous ne t'y avons pas vu. — Chat, j'ai rencontré sur mon chemin un grand feu marchant. » Sans être vu du Loup, le Chat crevait de rire. «Écoute, Chat.

Download PDF sample

Rated 4.64 of 5 – based on 18 votes